Matsumoto / Sawada / Tanaka

Kunizo Matsumoto
Shinichi Sawada
Noriko Tanaka

Magnitude 12

Je suis le sismographe du monde. Je ressens les vibrations de tous les êtres, du souffle de la panthère au frémissement de sa proie, le vent frais qui se lève et la vague qui s’échoue, le bruit des larmes et celui des caresses. Chaque insecte crisse en moi, j’entends chaque bourgeon qui se déplie. Je perçois l’air déplacé par chaque oiseau et l’eau fendue par chaque baleine. Les hommes aussi me crient leurs pensées. Tout m’est donné. Même les fantômes.
J’ai longtemps vécu dans le vacarme et la confusion. De ce chaos informe, je ne savais que faire alors mon corps a pris le chemin de la démesure et j’ai erré longtemps dans le labyrinthe de la folie. Pour en sortir, il m’a fallu aller au-delà de la cohérence. Les mots ne suffisaient pas, seuls les gestes pouvaient donner forme à cette manne, traduire ce magma. Par ma main, les tremblements du monde sont devenus traces, traits, lignes, points par points. J’ai recueilli ce que me disaient les êtres sur du papier et du carton, avec de l’encre et de la craie, j’ai modelé de la terre à leur effigie et j’ai brodé leurs cris sur des tissus doux.
À mesure que je remplis mes tableaux, les hurlements s’atténuent. Rassurés, les êtres murmurent maintenant. Le calme est revenu. Je sais qu’il me faudra durant toute mon existence déposer quelque part ce que me dit le monde. Je le sais, c’est mon métier. Je suis sismographe.